Choisir entre caution et hypothèque

L’octroi d’un prêt représente un risque pour un établissement de crédit. C’est pour cela que ce dernier se protège d’un éventuel problème de solvabilité de l’emprunteur. Voilà pourquoi la présentation d’une garantie est très appréciée, voire même obligatoire, lors d’une demande de crédit, et ce, même si le profil du client est jugé satisfaisant. Pour garantir sa solvabilité, l’emprunteur a le choix entre l’hypothèque et la caution.

Deux types d’hypothèques

L’hypothèque est une garantie traditionnelle dont le coût reste considérablement élevé. En cas de défaillance du débiteur, l’hypothèque permet à la banque auprès de laquelle le prêt a été sollicité de faire saisir le bien hypothéqué pour le mettre aux enchères afin de récupérer les sommes dues. Il existe deux sortes d’hypothèque à savoir l’hypothèque conventionnelle et le privilège du prêteur de deniers. L’hypothèque conventionnelle porte sur des biens immobiliers neufs ou anciens. Elle doit être constatée par un acte notarié. L’inscription est effectuée au Bureau des hypothèques de la région où se trouve le bien. Le privilège du prêteur de deniers quant à lui porte uniquement sur des biens anciens. Comme l’hypothèque conventionnelle, il fait l’objet d’un acte notarié ainsi que d’une inscription à la Conservation des Hypothèques. Bien qu’il coûte cher à mettre en place à cause des honoraires du notaire (qui intègrent généralement les frais d’enregistrement), le privilège du prêteur de deniers revient cependant moins cher qu’une hypothèque conventionnelle qui prend en compte la taxe de publicité foncière.

Les différentes formes de caution

En ce qui concerne la caution, il en existe plusieurs formes : la caution mutuelle, la caution "mutuelle fonctionnaire » et la caution solidaire d’un particulier. Dans le premier cas, c’est une société de cautionnement mutuel qui assure le remboursement du prêt en cas de défaillance de l’emprunteur. Ce type de garantie est avantageux pour le client, car les frais qui y sont liés sont réduits. La caution « mutuelle fonctionnaire » quant à elle s’opère sur le même principe, mais ne concerne que les fonctionnaires. Dans certains cas, la caution « mutuelle fonctionnaire » garantit gratuitement un prêt. Enfin, dans le cas d’une caution solidaire d’un particulier, c’est une personne qui s’engage à payer les dettes non remboursées par le débiteur. Dans la plupart des cas, le cautionnement n’est pas suffisant pour les banques.

Caution ou hypothèque ?

Pour présenter un bon dossier de prêt, l’hypothèque demeure la garantie la plus appréciée des banques. Le cautionnement constitue donc une solution de substitution.

Nos fiches pratiques

Les meilleurs offres de prêt immobilier et d'assurances emprunteur

logo

Boursorama Banque

La banque en ligne souvent classée comme la moins chère du marché.

button Voir la fiche

logo

Monabanq

La banque "nouvelle génération" proposant des services innovants.

button Voir la fiche

logo

Cetelem

Leader du crédit à la conso. Taux bas sur vos crédits et prêts persos.

button Voir la fiche

logo

Empruntis

Comparaison en ligne, spécialiste du courtage en crédit et assurance.

button Voir la fiche

logo

La Banque Postale

labanquepostale.fr, la banque en ligne du groupe La Poste.

button Voir la fiche

logo

Préféo

Préféo : Le spécialiste du rachat de crédit et regroupement de prêt.

button Voir la fiche

logo

Cofidis

Une offre de crédit performante et adaptée à tous vos besoins.

button Voir la fiche

logo

Assurland

Le leader des comparateurs de tarifs et devis d’assurances.

button Voir la fiche

logo

April Assurance

Des assurances lisibles, simples et innovantes !

button Voir la fiche

logo

GMF

Leader de l’assurance habitation en France. Assureur privilégié de la fonction publique.

button Voir la fiche

logo

Generali

Troisème assureur européen, multispécialiste, international et compétitif.

button Voir la fiche

logo

Cardif

Cardif est une filiale de BNP Paribas leader mondiale de l’assurance emprunteur.

button Voir la fiche