Le prêt étudiant

Souscrire un crédit au-delà de 60 ans, c’est possible avec le crédit retraite. Tous les conseils pour financer vos projets

Les études se révèlent être un investissement considérable pour le futur d’un individu quand il se présentera devant le marché du travail. Seulement, effectuer des études supérieures requiert beaucoup d’effort de la part de l’étudiant notamment au niveau financier. Poursuivre les études coûte de plus en plus cher de nos jours car en plus de l’inscription, les étudiants doivent faire face à plusieurs charges à savoir l’hébergement et autres dépenses journalières. Ainsi, afin de donner un coup de main à nos jeunes, le prêt étudiant est mis à leur disposition.

Les principales dispositions du prêt étudiant

Le prêt étudiant s’adresse aux étudiants âgés de moins de 28 ans. Il prend notamment en compte le fait que les personnes à qui il est adressé ne sont pas dans la capacité de payer leur dette. Ainsi, les emprunteurs bénéficient d’un remboursement qui se fait en deux étapes. Durant la première étape qui s’étale sur une période allant de 2 à 6 ans, les étudiants jouissent d’une franchise qui peut être totale ou partielle selon le choix de l’emprunteur. Dans le cas d’une franchise totale, les étudiants ne remboursent alors aucune mensualité. Si la franchise est ce qu’on appelle partielle, ils ne remboursent que les intérêts. C’est durant la deuxième étape également connue par période d’amortissement que l’emprunteur entame le remboursement du crédit proprement dit. En principe, cette période devrait coïncider avec la fin des études et l’entrée de l’étudiant dans le monde du travail. La durée de remboursement peut aller jusqu’à 10 ans, mais l’emprunteur peut toutefois rembourser le prêt de manière anticipée sans pénalités selon les dispositions de la loi Scrivener du 10 janvier 1978.

Les différents taux du prêt étudiant

Les taux pratiqués dans un prêt étudiant sont fixés au cas par cas selon le profil des emprunteurs. Dans la réalité, les banques accordent des taux plus intéressants aux étudiants des grandes écoles ou des filières réputées pour leurs débouchés. En ce qui concerne la somme possible à emprunter, cela dépend également du profil de l’emprunteur mais aussi de la banque auprès de laquelle est contracté le crédit. Par ailleurs, le prêt étudiant est garanti par l’Etat et ne fait donc pas l’objet d’une caution ou autres conditions de ressources. Pour ce faire, l’Etat a mis en place un fonds de garantie "prêt étudiants".

Il est à noter cependant que le prêt étudiant, en tant que crédit à la consommation, engage l’emprunteur. Ainsi le remboursement devra être effectif à l’échéance quelle que soit l’issue des études effectuées.

Nos fiches pratiques